Actualités

SAMEDI 19 SEPTEMBRE 2020

LE RENDEZ-VOUS CULTUREL A NE PAS MANQUER !

SALON DU LIVRE JEUNESSE

organisé par l'association des amis de la librairie Points Communs

11 h 13 h - 14 h 18 h - esplanade Pierre-YVes Cosnier

(devant la médiathèque Elsa Triolet)

Au programme, pas moins de dix autrices, auteurs, illustrateurs et illustratrices de l’édition jeunesse feront découvrir leur travail et dédicaceront leurs livres : 

  • Auteurs et autrices : Alexandre Chardin ; Estelle Faye ; Nancy Guilbert ; Maryam Madjidi ; MIM (11 h - 13 h) ; Sandrine Mirza ; Gwendoline Raisson
  • Auteur-illustrateur : Antoine Guillopé
  • Illustratrice : Emmanuelle Halgand
  • Conteuse : Catherine Pallaro

Le Salon du livre jeunesse de Villejuif met également en avant ses jeunes lecteurs, à travers la remise des prix « LIRE ET ELIRE » à 16h au Théâtre Romain Rolland..

Pendant l'année 2019/2020, les élèves de 4 écoles élémentaires et de 2 collèges de Villejuif, soit environ 1 000 élèves, ont découvert, accompagnés de leurs enseignants, trois ouvrages selon leur catégorie d’âge (CP/CE1 ; CE2/CM1 ; CM2/6 e). Une dizaine de rencontres avec les auteurs,  autrices et illustratrices a pu avoir lieu en classe malgré le contexte sanitaire actuel. Le prix « LIRE ET ÉLIRE » représente une belle opportunité pour les élèves de développer leur goût pour la lecture et de s’exercer à  la citoyenneté au travers de leur vote.

 Des animations auront lieu au cours de la journée

  •  « Heure du conte » (à partir de 7 ans) : 14 h 30 et 17 h
  • Atelier jeux de société : 15 h

  Port du masque obligatoire sur le salon

 

BLOG

favoriteBLONDEL J-P. fiber_manual_record Jeunesse
Quand un lycéen découvre que son père a lu son blog à son insu, il décide de ne plus lui adresser la parole pour lui signifier son mépris devant ce qu'il estime être pire qu'une trahison, un véritable «viol virtuel». Pour s'amender, son père choisit de partager avec lui ses secrets d'adolescents. Il dépose devant la porte de la chambre de son fils un carton contenant ses souvenirs et surtout son journal intime qui nous plongent au début des années 80...

JE M'APPELLE MARYAM

favoriteMADJIDI/K. DUBOIS fiber_manual_record Jeunesse
Avec ses parents, Maryam doit quitter le pays où elle est née. Elle va devoir dire au revoir à ses poupées. Apprendre à jongler avec la langue d'ici et la langue de là-bas. Manger des plats qu'elle n'a jamais goûtés. Découvrir un monde où elle sera une inconnue. Un monde où il faut tout recommencer. Jusqu'à ce que quelqu'un lui demande : « Comment tu t'appelles ? »

LA LIBRAIRE DE LA PLACE AUX HERBES - DIS MOI CE QUE TU LIS, JE TE DIRAI QUI TU ES

favoriteKERMEL DE ERIC fiber_manual_record Litterature
La librairie de la place aux Herbes à Uzès est à vendre !Nathalie saisit l'occasion de changer de vie et de réaliser son rêve. Devenue passeuse de livres, elle raconte les histoires de ses clients en même temps que la sienne et partage ses coups de coeur littérairesElle se fait tour à tour confidente, guide, médiatrice... De Cloé, la jeune fille qui prend son envol, à Bastien, parti à la recherche de son père, en passant par Tarik, le soldat rescapé que la guerre a meurtri, et tant d'autres encore, tous vont trouver des réponses à leurs questionsLaissez-vous emporter par ces histoires tendres, drôles ou tragiques qui souvent résonnent avec les nôtresQuand les livres inspirent et aident à mieux vivre...

L'ART DE LA VULVE, UNE OBSCENITE ?

favoriteROKUDENASHIKO fiber_manual_record Arts / Beaux Livres
Au Japon, l'art de la vulve ne passe pas. L'artiste tokyoïte Rokudenashiko a été inculpée le 24 décembre 2014 et incarcérée six mois après sa première arrestation, pour avoir enfreint la loi relative à l'obscénité, en moulant son sexe puis en le scannant en 3D afin de construire un canoë kayak.Son travail, insolite et non dénué d'humour, vise à casser le tabou de la représentation du sexe féminin dans son pays, où la pornographie est largement diffusée, mais où la représentation des appareils génitaux reste interdite - ceux-ci sont floutés, pixellisés ou estompés sur les photos, les dessins et dans les filmsLe récit de cette arrestation, médiatisée dans le monde entier, a permis de mettre en évidence les contradictions d'une société japonaise sclérosée par ses tabous, concernant plus généralement le statut de la femme.

Inscrivez-vous à notre infolettre pour rester informé